Journal article

(Ré)créer le monde à Burning Man : Jeu, don et créativité rituelle

    2015
Published in:
  • Revue du MAUSS. - 2015, vol. 2, no. 46, p. 220-250
French À la suite du Jouer de Roberte Hamayon, cet article mobilise la théorie du don et la théorie du jouer pour analyser le cas du festival Burning Man à partir d’une enquête de type ethnographique. Après une brève présentation des deux théories, l’article s’attelle à décrire cet événement qui occupe une place importante dans les développements d’une véritable « contre-culture » au cours des trois dernières décennies. L’article entame ensuite une analyse à partir de la perspective du don en portant une attention particulière aux dynamiques des pratiques concrètes du don largement passées sous silence dans la littérature académique sur le sujet. Cette première analyse permet de mieux appréhender l’apport spécifique d’une analyse en termes de jouer, menée dans un second temps. L’article se penche enfin sur les dimensions religieuses de Burning Man et des rapports entre jeu, rite et religion, éclairées à nouveau par le jouer tel que défini par Hamayon comme liberté exercée dans un cadre. Cette approche permet de dépasser la définition du jeu comme forme dégradée ou inchoative du rituel et du religieux pour saisir le caractère ludique et créatif de certaines recompositions religieuses actuelles.
Faculty
Faculté des lettres
Department
Département des sciences sociales
Language
  • French
Classification
Social sciences
License
License undefined
Identifiers
  • RERO DOC 328291
Persistent URL
https://folia.unifr.ch/unifr/documents/308536
Statistics

Document views: 32 File downloads:
  • gauthier_burningmanjeucreativiterituelle_rdm46_220-250.pdf: 2