Doctoral thesis

Une comparaison franco-suisse de l'entrée dans le métier d'enseignant-chercheur : dynamiques identitaires et environnements de travail et de formation

SPR

  • Fribourg, Suisse, [2023]

339 pages

Thèse: Université de Rouen, 2023

English French In France, a 2018 decree established a national framework for pedagogical training for newly recruited professors in higher education, while in Switzerland, pedagogical training programs for young teachers-researchers have existed for two decades following local initiatives. For several years, university pedagogy has become a major concern amid transformations in a context of increasing failure rates, enrollment, and heterogeneous student populations (Michaut and Romainville, 2006). By combining various specific contributions from adult education and university pedagogy, we are interested in the professional development of novice teacher- researchers integrated into the professionalization programs (Wittorski, 2007). This research, conducted with seven novice teacher-researchers from different universities, one in France and the other in Switzerland, examines the process of professional development at the beginning of their careers. The thesis, through a comparative and longitudinal analysis based on interviews at two time points with young teacher-researchers, aims to describe and understand the resources they mobilize as well as the strategies novice teacher-researchers deploy during their interactions with their work and training environments. Specifically, the changes experienced by novices in terms of practices, professional beliefs, and postures, as well as their perceptions of their work and training environments and their individual characteristics, help identify the reference points and conditions necessary for their professional development. Using a systemic analysis framework, the thesis highlights several configurations that combine the characteristics of training programs and institutional framework with the profiles of teacher-researchers and their unique perceptions of the training offerings. The results of this work identify distinct perceptions based on the types of programs offered to the participants. Likewise, certain individual characteristics, including prior experience, and certain variables in the work environment, particularly the influence of peers, emerge as predominant factors in our configurations. En France, un décret de 2018 a instauré un cadre national de la formation pédagogique pour les maîtres de conférences nouvellement recrutés tandis qu’en Suisse, les programmes de formation pédagogique à destination des jeunes enseignants-chercheurs existent depuis deux décennies suite à des initiatives locales, à l’échelle des universités. Depuis plusieurs années, la pédagogie à l’université devient un enjeu majeur des transformations au sein de l’enseignement supérieur dans un contexte d’accroissement de l’échec, des effectifs et de l’hétérogénéité des publics (Michaut et Romainville, 2006). Face à ces évolutions, le métier d’enseignant- chercheur se recompose (Annoot, 2011). En articulant divers apports scientifiques de l’apprentissage des adultes en formation et de la pédagogie universitaire, nous nous intéressons au développement professionnel d’enseignants-chercheurs novices insérés dans ces dispositifs professionnalisants (Wittorski, 2007). La recherche, menée auprès de sept enseignants- chercheurs novices appartenant à des universités distinctes, l’une française et l’autre en suisse, examine ce processus de développement professionnel à l’oeuvre à l’entrée dans le métier. Le travail de thèse, à travers une analyse qualitative et longitudinale réalisée sur la base d’entretiens à deux temporalités auprès de jeunes enseignants-chercheurs insérés dans des dispositifs de formation à l’enseignement, envisage de décrire et comprendre les ressources que ceux-ci mobilisent ainsi que les stratégies que les enseignants-chercheurs novices déploient au cours de leurs interactions avec leurs environnements de travail et de formation. Plus particulièrement, les transformations vécues par les novices en termes de changements de pratiques d’enseignement, de conceptions et de postures professionnelles mais aussi la perception de leurs environnements de travail et de formation ainsi que leurs caractéristiques individuelles permettent d’identifier les repères et les conditions nécessaires à leur développement professionnel. Sur la base d’un cadre d’analyse systémique, la thèse met en lumière plusieurs configurations articulant les caractéristiques des dispositifs de formation et des cadres institutionnels avec les profils des enseignants-chercheurs et leurs perceptions singulières de ces offres de formation. Les résultats de ce travail identifient des perceptions variées selon les types dispositifs proposés aux participants. De même, certaines caractéristiques individuelles dont l’expérience antérieure, et certaines variables de l’environnement de travail dont l’influence des pairs, se révèlent prédominantes dans nos configurations.
Faculty
Faculté des lettres et des sciences humaines
Language
  • French
Classification
Social sciences
Notes
  • Bibliographie
License
License undefined
Open access status
gold
Identifiers
Persistent URL
https://folia.unifr.ch/unifr/documents/328789
Statistics

Document views: 19 File downloads:
  • CajotP.pdf: 17