Conference paper (in proceedings)

Émergence de savoirs de métier au sein d'une ingénierie didactique coopérative sur l'enseignement du vivant : analyse de la schématisation des objets et sujets de discours

HEP|PH FR

  • 2024
Published in:
  • Actes du 3° Congrès International de la Théorie de l’Action Conjointe en Didactique. - Coopération et dispositifs de coopération. - 2023, vol. 4, p. 129-148
French Une Communauté Discursive de Pratiques Professionnelles (CDPP) fondée sur le dispositif d’une ingénierie didactique coopérative a été mise en place en Suisse romande afin d’engager un collectif de chercheur·es didacticien·nes et d’enseignant·es dans le traitement de problèmes d’enseignement-apprentissage sur la caractérisation du vivant au cycle 1 du primaire. La dimension discursive de cette communauté est portée par un système d’objets bifaces qui agissent comme outils langagiers de pilotage et de problématisation de la pratique en favorisant la construction de points de vue partagés sur un enseignement problématisé du vivant. Les analyses de pratiques langagières issues d’un débat d’expert·es sous le format d’un entretien d’autoconfrontation croisée du point de vue de la schématisation des objets et sujets de discours sur le thème du partage des responsabilités enseignant·es/élèves dans le cadre d’une démarche d’investigation mettent en évidence que : (1) la construction de savoirs de métiers sur cet enseignement résulte d’un processus de secondarisation des discours allant d’un genre premier (exprimé par des concepts spontanés) à un genre second (exprimé par des concepts didactiques/scientifiques) en passant par des reformulations successives par les acteur·rices au moyen d’un langage hybride (exprimé par des concepts dits intermédiaires) ; (2) les postures énonciatives adoptées par les différent·es acteur·rices varient au fil des échanges selon la nature des objets de discours ; (3) la posture de coénonciation entre enseignant·es, entre enseignant·es et chercheur·es ou encore entre chercheur·es est prédominante alors que celle de surénonciation est adoptée exclusivement par les chercheur·es comme forme d’institutionnalisation des savoirs de métier ; (4) l’alternance entre ces postures favoriserait la secondarisation des discours et participeraient à l’évolution des schèmes d’action des enseignant·es dans ce domaine de connaissance, ou autrement dit, au développement de leur professionnalité.
Faculty
HEP|PH FR
Language
  • French
License
License undefined
Persistent URL
https://folia.unifr.ch/unifr/documents/328152
Statistics

Document views: 14 File downloads:
  • MarlotRoy-TACD_2023_Actes_Volume_4.pdf: 13