Doctoral thesis

Qualité de vie des personnes ayant une déficience intellectuelle légère ou modérée : le rôle des prestations socio-éducatives et d’autres variables environnementales et personnelles

SPR

  • Fribourg, Suisse, [2023]

1 ressource en ligne (185 pages) ; 1 fichier pdf

Thèse: Université de Fribourg (Suisse), 2023

French Le principal but de cette recherche était de savoir quel est l’impact des prestations
socio-éducatives et d’autres variables environnementales et personnelles sur la qualité de vie (et les domaines relatifs) des personnes ayant une déficience intellectuelle légère ou modérée. Le concept de qualité de vie a été défini sur la base du modèle de Schalock et Verdugo (2002), selon lequel elle est composée de huit domaines : développement personnel, autodétermination, relations interpersonnelles, inclusion sociale, droits, bien-être émotionnel, bien-être physique et bien-être matériel. Pour atteindre le but de la recherche, 67 usagers vivant au Tessin (et leurs éducateurs) ont été interviewés avec la Personal Outcomes Scale, un instrument qui mesure la qualité de vie. Les éducateurs ont aussi compilé l’échelle Waisman-Activities of Daily Living (qui mesure le
comportement adaptatif) et un bref questionnaire construit ad hoc pour récolter les données personnelles des usagers. Les données ont été analysées grâce à plusieurs tests paramétriques ou, quand ce n’était pas possible, non paramétriques. Les résultats ont mis en évidence que les usagers ont un bon niveau de qualité de vie, notamment pour les domaines du bien-être émotionnel et du bien-être physique, alors que les domaines avec les résultats moins positifs sont l’inclusion sociale et les droits. Concernant l’impact des variables, les prestations ont un rôle très important. Les usagers qui reçoivent des prestations socio-professionnelles ont un niveau plus haut
de qualité de vie par rapport à ceux qui reçoivent des prestations socio-occupationnelles. Le type d’habitation a un impact moins fort en faveur des personnes qui vivent dans un contexte non institutionnalisé. Même les variables personnelles ont un impact, c’est le cas notamment du niveau du comportement adaptatif (plus il augmente, meilleure est la qualité de vie) et de l’âge (son augmentation a un effet négatif sur la qualité de vie). Ces résultats ont permis de mettre en évidence plusieurs implications pratiques pour améliorer la qualité de vie de cette population.
Faculty
Faculté des lettres et des sciences humaines
Language
  • French
Classification
Education, teaching
Notes
  • Bibliographie
License
CC BY
Open access status
gold
Identifiers
Persistent URL
https://folia.unifr.ch/unifr/documents/326263
Statistics

Document views: 305 File downloads:
  • GeronimiE.pdf: 321