Book chapter

Mariés pour le meilleur et pour le pire ? La création et les débuts du Service de consultation conjugale de Fribourg

BHT

  • 2014
Published in:
  • Loertscher, David (dir.), L’Office familial de Fribourg, une action centenaire, Fribourg : Office familial. - 2014, p. 38-50
English Le Service de consultation conjugale de Fribourg, créé au sein de l’Office familial au début des années 1970, s’inscrit dans les principes de la philanthropie catholique : soutien à la famille, organisme privé sans étiquette confessionnelle et pourtant très lié au clergé. Autre continuité, l’idée du service est lancée par une femme, Rose-Blanche Haag, qui en assume bénévolement la direction, et concrétisé grâce à l’engagement désintéressé d’autres femmes. A la lecture des archives, cette continuité apparaît bien trompeuse. Le quasi-bénévolat des débuts n’empêche pas une formation exigeante et une professionnalisation de plus en plus pointue des conseillères, qui nécessite une reconnaissance salariale correcte. Intégrées à la Fédération romande des services de consultation conjugale, ces conseillères adhèrent à une vision commune du métier, où l’expertise du psychiatre superviseur remplace les conseils du prêtre. Ce tournant crucial de la professionnalisation invite à tracer la généalogie historique de la consultation conjugale, issue de traditions européennes et américaines ; cette généalogie plonge dans des terrains aussi contrastés que le mouvement eugéniste de l’entre-deux guerres et la spiritualité conjugale, protestante ou catholique.
Faculty
Faculté des lettres et des sciences humaines
Department
Département d'histoire contemporaine
Language
  • French
License
License undefined
Open access status
green
Persistent URL
https://folia.unifr.ch/unifr/documents/325804
Statistics

Document views: 25 File downloads:
  • praz2014_consultation-conjuale-version-longue.pdf: 15