Doctoral thesis

Une médiation attentionnelle entre mémoire de travail et mémoire à long-terme ? : L’impact de la disponibilité du rafraichissement attentionnel sur les effets de connaissances à long-terme dans une tâche de mémoire de travail

SPR

  • Fribourg, Suisse, [2022]

1 ressource en ligne (352 pages) ; 1 fichier pdf

Thèse: Université de Fribourg (Suisse), Université d’Aix-Marseille, 2022

English French An attentional mediation between working memory and long-term memory?
The impact of the attentional refreshing availability on the long-term knowledge
effects in working memory tasks For years, the dissociation between working memory (WM) and long-term memory (LTM) has been the subject of many questions. Indeed, attention plays a central role in all theoretical models of WM (see Logie et al., 2021 for a complete review). However, each models exhibits different conceptions of how attention moderates the role of LTM on WM. The objective of this project was therefore to test this mediating role of attention between WM and LTM. To achieve this, we choose to involve LTM effects in WM paradigms to test their quantitative and qualitative modulation depending on our manipulations of attentional availability in WM. Our first action was therefore to compare the predictions of important models of the WM field on several studies to clarify the nature of this information channel. Multinomial models were then applied to refine our results by observing the processes involved during recall and encoding in WM. Our results indicate that the contribution of LTM in WM is not moderated by attentional refreshment. These results agree with previous studies (Camos et al., 2019; Campoy et al., 2015; Loaiza & Camos, 2018), as well as with the observations made of the impact of the same factors on long-term performance. (Jacoby et al., 1993). Then, our results indicate that active maintenance in WM largely favors a process of direct access to verbatimtype representations rather than an engagement in a reconstruction process. The implication of knowledge in LTM can improve the encoding of these representations, as well as their reactivation in WM, but their beneficial effects are not attributable to the availability of the attentional refreshment mechanism as currently described in theoretical models of WM.
Depuis des années, la dissociation entre mémoire de travail (WM) et mémoire à long
terme (LTM) fait l'objet de nombreuses investigations. En effet, l’attention joue un rôle central dans la majeure partie des modèles théoriques de la WM (voir Logie et al., 2021 pour une revue complète). Chacun de ces modèles présente cependant des conceptions différentes quant à la manière dont l’attention modère le rôle de la LTM sur la WM. L’objectif de ce projet était donc de tester ce rôle de médiation de l’attention entre WM et LTM. Pour ce faire, nous avons choisi d’impliquer des d’effets de LTM dans des paradigmes de WM afin d’en tester la modulation quantitative et qualitative selon nos manipulations de la disponibilité attentionnelle en WM. Notre première action a donc été de comparer les prédictions de modèles importants du champ de la WM sur plusieurs études afin de préciser la nature de ce canal d’information. Des modèles multinomiaux ont ensuite été appliqués afin de préciser nos résultats en observant les processus impliqués lors du rappel et de l’encodage en WM. Nos résultats indiquent que la contribution de la LTM en WM n’est pas modérée par le rafraichissement attentionnel. Ces résultats sont en accord avec de précédentes études
(Camos et al., 2019; Campoy et al., 2015; Loaiza & Camos, 2018), ainsi qu’avec les observations faites de l’impact des mêmes facteurs sur les performances à long-terme (Jacoby et al., 1993). Ensuite, nos résultats indiquent que le maintien actif en WM privilégie largement un processus d’accès direct aux représentations de type verbatim plutôt qu’un engagement dans un processus de reconstruction. L’implication des connaissances en LTM peut améliorer l’encodage de ces représentations, ainsi que leur réactivation en WM, mais leurs effets bénéfiques ne sont pas attribuables à la disponibilité du mécanisme de rafraichissement attentionnel tel qu’actuellement décrit dans les modèles théoriques de WM.
Faculty
Faculté des lettres et des sciences humaines
Language
  • French
Classification
Psychology
License
CC BY
Open access status
gold
Identifiers
Persistent URL
https://folia.unifr.ch/unifr/documents/320598
Statistics

Document views: 51 File downloads:
  • Rosselet-JordanFL.pdf: 88