Preprint

Questionner les objets quotidiens pour développer une pensée créatrice et prospective

HEP|PH FR

Show more…
    2016

9 p.

French Ce travail a fait l'objet d'une présentation au Colloque international francophone de l’École supérieure du professorat et de l’éducation de Clermont-Ferrand: "Former au monde de demain", 2016. S’appuyer sur des objets du quotidien pour parler de développement durable à travers un débat ouvert, utiliser le travail manuel et plastique pour convoquer la pensée créatrice et prospective, susciter la réflexion, développer l’esprit critique et offrir un espace pour clarifier ses propres valeurs, tels sont les objectifs visés par la création d’un « objet-débat ». Créer, de manière collective, un objet qui puisse susciter un débat lors de son utilisation en classe convoque celui-ci dès ses premiers instants d’existence. Que faire ? Comment ? Pourquoi ? En vertu de quelles valeurs ? Avec quels matériaux ? Pour leur faire dire quoi ? Voilà déjà de quoi travailler la collaboration, la synergie, la communication. Le fait que cet objet sera fait exclusivement de matériaux pouvant être considérés comme des déchets ajoute des éléments importants au questionnement. L’aspect et le besoin esthétique sont convoqués, au même titre que la réflexion éthique, voire philosophique. L’objectif de cet objet est d’être assez évocateur pour susciter le questionnement, tout en laissant assez de place à l’imagination pour que chacun puisse y voir sa propre problématique. Miroir du groupe concepteur autant que miroir de ceux qui vont y être confrontés, il laisse une grande place à l’imprévu. Réalisée dans le cadre de la formation des enseignants dans le canton de Fribourg, en Suisse, durant deux semaines interdisciplinaires visant une éducation au développement durable, la conception de ces objets-débats repose sur la mise en question d’enjeux de société. Le présent article propose des pistes de réflexions sur la place de la création manuelle dans le processus cognitif de mobilisation, de transformation et de mise en réseaux des connaissances. Il présente également la place du débat philosophique aporétique ainsi que les liens qui unissent ces approches à l’éducation en vue d’un développement durable. Les apports d’une telle pratique en classe, mais également les difficultés rencontrées sont également présentés au travers d’une expérience menée en classe par deux étudiants.
Faculty
HEP|PH FR
Language
  • French
Classification
Education, teaching
License
License undefined
Identifiers
  • RERO DOC 277916
Persistent URL
https://folia.unifr.ch/unifr/documents/312617
Statistics

Document views: 7 File downloads:
  • 16_FPE_2016_Objet-debat.pdf: 3